Les campagnes
Toutes les images depuis 2007



Poétique, puis pragmatique,

Depuis 5 ans, les campagnes de prévention de l'EDP multiplient les approches et informent la population de la violence de certains dangers psychologiques. Ici quelques artistes s'emparent d'une cause commune, là un collectif scientifique veut partager ses dernières recommandations. A l'heure où l'EDP se fait connaître du grand public, ces campagnes vont se multiplier.

C4/ Les facteurs d'exposition :

Marseille, NYC

image image image image image
2011/2014 : En s’appuyant sur les derniers résultats scientifiques, L’Observatoire met en avant les facteurs d’expositions. Cette campagne est plus agressive que les précédentes : avec son gimmick "et vous, ça va ? », elle questionne directement le public et dévoile les facteurs d'expositions et les situations dangereuses pourtant très répandus dans la vie quotidienne.



C3/ La géographie des risques :

New York, Montréal, Hong-Kong, Madrid, Paris

Efficace, cette troisième campagne fit connaître l’EDP au plus grand nombre, en affichant le taux d’exposition de chaque lieu.
A l’Automne 2009, les premières affichettes C3 apparaissent à NYC. Le risque de chaque rue y est affiché. Après un mois, il est impossible de se balader dans New York sans connaître le danger de son parcours. Ces études géographiques basées sur la QLI ont été reprises ensuite sur toute la planète. Elles permettent généralement l’édition de cartes du Danger.



C2/ Les gestes qui sauvent :

Montréal, Marseille

image image image image image
Pragmatique, la seconde campagne s’applique à expliquer quelques réflexes qui permettent au plus grand nombre de rester éloigné du danger.
En Mars 2009, ces petits manuels pratiques de couleur verte ont fleuri à Montréal. Mettant en garde contre les relations perverses et l’accumulation d’informations, ces tracts et affiches connurent un grand succès au Québec puis en France ou certains journaux la firent figurer dans leurs colonnes. Déjà, on encourage le public à un dépistage régulier. On remarque cependant qu'il n'y a pas de mise en garde contre la contagion, la découverte de ce phénomène n'ayant été révélé que plus tard.



C1/ Des situations à risque :

Marseille, New York, Mexico

2007: Existentielle, la première campagne EDP annonce les grandes lignes d’un mouvement révolutionnaire.
En 2007, la première apparition de l’EDP a lieu à Marseille. Esthétique, des affiches en noir et blanc, des niveaux d’exposition et des descriptions de chute composent cette campagne qui s’exporte l’année suivante aux Etats-Unis et au Mexique. On y retrouve déjà les grands principes de l’EDP : danger omniprésent du quotidien, relations humaines dangereuses et une volonté d’évaluer pragmatiquement ce danger, comme les autres risques existant. Cette première campagne pointe particulièrement l’amour.