The Observatory
Qui sommes-nous?

Un collectif spontané devenu une structure mondiale de recherche et de prévention.



Un message existentiel

image L’Observatoire de l’EDP est très récent : en 2007, quelques personnes collaborent à Marseille à l’affichage et à la diffusion de textes écrits par Emmanuel Germond. Artistes existentialistes, ils cherchaient alors à faire reconnaître leurs états d’âme comme une violence répandue mais niée. Ils développent une approche médicale, dans un but d’efficacité.



Quand la science rejoint l'aspiration

image Très vite, la science valide leur thèse (contagion, danger des relations humaines, relation mathématique) et l’EDP rassemble plusieurs milliers d’anonymes, attirés par le propos des campagnes et l’espoir que cela soulève. Ce sont des artistes inspirés par le sujet ou des bénévoles désirant venir en aide à l’action préventive de l’Observatoire. Surtout, des scientifiques ont rejoint le collectif pour établir un mode de calcul précis du danger. (voir Recherche).



Une structure mondiale de surveillance et de prévention

image Aujourd’hui organisé en cellules régionales de prévention, l’Observatoire multiplie les campagnes et les dépistages à travers la planète. Son objectif sur le terrain est pragmatique : mettre en garde contre les situations dangereuses ignorées.
Parallèlement, l’un des plus gros chantiers de l’Observatoire est le calcul du taux d’exposition individuel. Cette équation complexe permet aux chercheurs de développer un dépistage et des traitements de plus en plus efficaces.
Ainsi, L’Observatoire espère diminuer le taux d'exposition moyen et ainsi la souffrance psychologique mondiale.
Tout l'historique depuis 2007.