Political recommendations

Thinking of a safer world



Réunis autour d'une même réflexion _Quelle organisation pour un monde plus sûr?_, des groupes de réflexion rassemblant scientifiques, sociologues et politiques cherchent les modes de vie de demain :
Ces cercles sont à l’origine de nombreuses propositions politiques déjà mises en place. D'autres, plus coercitives, rencontrent de nombreux adversaires.

1/ L'EDP au quotidien

image La prévention valant mieux que n'importe quel traitement, l'Observatoire insiste sur l'importance de ce programme :
- Initier à l’EDP dès l'école primaire à travers des programmes d'éveil.
- Formation : stage annuel de formation en cas d'accident psychologique.
- Instaurer un dépistage individuel bi-annuel pour toute la population.
- Installer des conditions (bruit, rythmes, déplacement) permettant une maîtrise du taux d'EDP dans les entreprises et les écoles.
- Multiplier les campagnes de prévention.
- Afficher les niveaux d'exposition de sa ville et les accès à des refuges à travers les cartes et les outils Internet.



2/ Une société responsable

image - Ne plus accepter les niveaux 4 à l'école ou en entreprise, le temps de leur rémission.
- Généraliser le port du bracelet de niveaux.
- Limiter l'accès à Internet.
- subventionner les lieux sans TV ou wifi, soutenir également les familles qui vont tenir leurs enfants hors des Facteurs d'expositions 2 (réseau sociaux, internet, téléphone, télévision).
- Supprimer le mariage sous sa forme actuelle : éternelle et exclusive.
- Pénaliser les personnes très contagieuses qui ne se rendraient pas dans un lieu isolé.
- Etablir un "couvre-feu sonore quotidien" : il s'applique à la voix, la TV, les voitures.
- Une idée radicale reste polémique: stériliser les personnes les plus exposées.



3/ Des infrastructures nécessaires

image L'Observatoire conseille vivement d'investir pour la construction d'infrastructures qui permettraient de limiter la hausse vertigineuse du taux d'EDP.
- Mettre des Dtox Box en accès libre dans toutes les villes de plus de 10 000 habitants.
- Mettre des Instituts de l"EDP à disposition du public : dépistage, Dtox box avec assistance, lieu de ressources avec cartes gratuites.
- Réformer les villes autour d'une charte urbaine "2020 sans EDP" : diminution des déplacements, constructions sans bruit et ne permettant que les déplacements non motorisés.
- Enfin imposer le nombre de Dunbar (150) comme référence : écoles, lieux de travail, quartier.
- Construire des camps d'isolement obligatoires qui permettent aux personnes de "Niveau 4" de diminuer leur taux sans contaminer l'environnement.